Revue de presse #46 – Janvier 2017

En ces temps politiques tourmentés, le monde de la photographie se positionne par rapport à des questions éthiques aussi essentielles que la couverture médiatique de l’Afrique ou le respect des droits humains et en particulier ceux des femmes, au centre de plusieurs projets évoqués dans les lignes qui suivent. Et pour introduire cette revue de presse, une photographie tirée de la série « Selfportraits » de Zohra Opoku. Bonne lecture !

zohraopoku_cyperuspapyrus

© Zohra Opoku, SELFPORTRAITS, 2015. Pigment print on Hahnemühle Photo Rag (147×110 cm)

ACTUALITÉ DES PHOTOGRAPHES

Little Ethiopia in the U.S., par Hilina Abebe pour la Masterclass East Africa 2016, Witness, le 28/01/17 ;

Child, Bride, Mother: Nigeria. Young women who were captives of Boko Haram speak, par Stephanie Sinclair, New York Times, le 27/01/17 ;

« Stephanie Sinclair, a Pulitzer Prize-winning photojournalist, is the founder and executive director of the nonprofit organization Too Young to Wed. The Ford Foundation contributed support for this project. »

Osborne Macharia on Honoring Kenya’s Female Freedom Fighters with Opulent Hair, par Josephine Opar, Okay Africa, le 25/01/17 ;

Ethiopian photographer captures communities undergoing changes, par

« A rising star in photography, Ethiopian photographer Hilina Abebe, 30, captures individuals and communities undergoing social change. »

Délio Jasse: “O artista não deve apenas trabalhar em galerias”, par Venâncio Chambumba, avec les photographies de Andrade Lino, ONgoma, le 16/01/17 ;

Boubacar Touré dit Mandémory, photographe : Un regard perçant sur la société, par Marame Coumba Seck, Le Soleil, le 11/01/17 ;

These 6 Ghanaian Artists Are Continuing to Push the Boundaries of Photography, par Hakeem Adam, Okay Africa International, le 06/01/17 ;

Dreams of Science and Progress Haunt Shuttered Lab, par hotographies de

« In a postcolonial research station in Tanzania, a photographer sees the promise of the past—and hopes that never quite came true. » This story appears in the December 2016 issue of National Geographic magazine.

PHOTOGRAPHIES HISTORIQUES

A Living Archive – Emmanuel M. Mbwaye, Bokwango (Cameroon), par Rosario Mazuela, Endangered archives blog, le 14/01/17 ;

« The African Photography Initiatives has just completed its two years project (EAP542) to partially digitise and conserve the archive collection of the Photographic Information Service in Buea, Cameroon. The collection contains images documenting “all the official ceremonies and things of general interest” taking place in the Anglophone part of Cameroon between 1955 and 1980. »

A Witness to Youth Culture in Burkina Faso

« Sory was a democratic photographer in a good sense. Rich people, poor people, religious people, artists, musicians, everyone could become a hero at his Volta studio. »

PHOTOJOURNALISME

The problem with photojournalism and Africa. Why African photographers don’t get to tell African photo stories in Western media, par Neelika Jayawardane, Al Jazeera, le 18/01/17 ;

La réponse de Neelika Jayawardane à l’article du New York Times ci-dessous :

Who is telling African stories?, par The New York Times, le 10/01/17 ;

« Of the most covered news events in sub-Saharan Africa over the past several years — including antigovernment protests in South Africa and Ethiopia, the Boko Haram kidnapping in northern Nigeria and West Africa’s Ebola crisis — only a handful of stories were assigned to African photographers by major international publications. »

Envisioning the future of photojournalism in East Africa, Juliette Garms, Witness / World Press Photo, le 05/01/17 ;

« But sometimes the question is, which stories to tell? Conscious of the historically negative representation of the continent, young photographers wonder under which light they should show their continent. It is a complex situation where the new generation wants to break free from years of negative stereotypes while feeling the responsibility to document what is happening in front of them, whether or not those stories are ‘negative’. As one of the masterclass participants asked to the panelists, “how do I balance the ‘positive African narrative’ with the reality?” »

BIENNALES

Taxi Photo Bamako, documentaire d’Emmanuelle Cordonnier, réalisé lors la dernière édition des Rencontres de Bamako, diffusé dans l’émission Reflets Sud, TV5 Monde, le 28/01/17 ;

« Interrompues pendant quatre ans en raisons des tensions politiques, les Rencontres de Bamako sont revenues en force en 2015 pour célébrer leurs 20 ans. À travers la photographie et la vidéo, artistes, photojournalistes, collectionneurs et galeristes se sont interrogés sur le temps qui passe et la préservation de la mémoire visuelle.
Réalisation : Emmanuelle Cordonnier (Mali, 2016) »

EXPOSITIONS

Aida Muluneh: From Ethiopia to Canada and Back Again, par

Aida Muluneh’s first Canadian solo show continues until February 24 at VivaneArt in Calgary.

À propos de la présence d’oeuvres du photographe sud-africain Zwelethu Mthethwa (en procès pour l’assassinat de Nokhupila Kumalo en 2013) dans l’exposition « Our Lady », hommage à la femme, à la South African National Gallery (SANG) :

A Letter to Iziko Regarding ‘Our Lady’, par Artthrob, le 09/01/17 ;

Afrique du Sud: crime, genre et race font polémique au musée, par Sabine Cessou, Rfi, le 06/01/17 ;

ARTS ET HUMANITAIRE

Le plus grand bidonville d’Afrique de l’Est sublimé par les photos de son école de ballet, par Katherine Brooks, The Huffington Post, le 15/01/17 ;

« Frederik Lerneryd a passé l’an dernier à photographier un groupe de danseurs de ballet à Nairobi, au Kenya, dans la province de Kibera, l’un des plus grands bidonvilles d’Afrique. »

UN BLOG À DÉCOUVRIR

Jewish Africa: A Cultural and Historical Photographic Survey, mots et images de et sur l’Afrique juive, par Jono David (blog créé en 2012) ;

LES ANNONCES DU MOIS

Maghreb Photography Awards, date limite : le 30 mai 2017.

Trois grands prix sont attribués :
Le meilleur projet photo autour du Maghreb (tous les participants)
Le «Photographe Maghreb» de l’année (participants originaires du Maghreb)
Le talent émergent de l’année (tous les participants)


1 réponse

  1. fototaa dit :

    À lire, cet entretien de Mareen Wrobel avec le photographe congolais Georges Senga, suite à sa résidence à l’Akademie Schloss Solitude : « This House is Not for Sale », Schlosspost, le 20/01/17: http://schloss-post.com/house-not-sale/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *