Revue de presse # 8 – Semaine du 4 au 10 mars 2014

EXPOSITIONS

– Autour de l’exposition “Notre Congo/Onze Kongo : la propagande coloniale belge dévoilée” présentée par l’ONG Coopération par l’Éducation et la Culture (CEC) au Bureau d’Information du Parlement européen à Bruxelles (du 6 au 14 mars 2014) :

À chacun « son » Congo ?, par Elikia M’Bokolo et Philippe Lamberts, Le Soir, le 5 mars 2014 ;

“Faute d’un réel débat public sur le passé colonial que la Belgique partage avec le Congo, des récits partiels et contradictoires continuent à coexister, laissant à chacun et chacune le soin de fabriquer « sa » propre version de l’histoire coloniale. Résultat: plus de cinquante ans après l’indépendance du Congo, la mémoire coloniale en Belgique demeure encore extrêmement sélective et fragmentée.”

(…)

“À une époque marquée par la surconsommation d’images, l’exposition « Notre Congo/Onze Congo » amène également à une réflexion plus large sur le rôle de tout type d’images et leur contenu. (…) Difficile, par exemple, ne pas voir une filiation directe entre l’iconographie coloniale et l’imagerie publicitaire véhiculée par de nombreuses ONG de développement et d’aide humanitaire.”

– Autour de l’exposition d’Alexis Cordesse “Rwanda, wounded vision” (qui va être exposée en France et en Belgique à partir du 13 mars 2014), l’émission de France Inter “Regardez voir” du 8 mars 2014 ;

– Autour de l’exposition ‘Every one hundredth of a second’ de Tony Figueira et John Liebenberg (à la Omba Gallery du 21 février au 19 mars 2014, dont un autre article, plus axé sur le parcours de chacun des photographes, est paru dans le même journal le 12 février dernier : “Liebenberg and Figueira team up for a tour de force exhibition” )

“Every one hundredth of a second”, par Martha Mukaiwa, The Namibian, 7 mars 2014 ;

“Certainly moving and magnificent in terms of technique, narratives and sheer wealth of halted history, ‘every one hundredth of a second’ is the must-see exhibition for Namibian Independence month and a credit to Liebenberg and Figueira who tirelessly captured long gone images of nascent independence and brought them back to the future.”

– Autour de l’exposition “A House in Harrington Street” de Nicholas Eppel – un projet du Centre for Curating the Archive – présentée à la Cape Town school of Photography :

Elizabeth Barrett’s house on Harrington Street, Cape Town, par Duane Jethro, Africa is a Country, le 7 mars 2014 ;

– Autour de l’exposition “Mogadishu. Lost Moderns” (déjà signalée dans la RdP # 7), BBC World News, le 7 mars 2014 :

https://www.youtube.com/watch?v=R44ASdkMekM&feature=youtu.be ;

PARUTIONS

– À propos de la sortie d’Un destin rwandais de Christophe Calais et Nathan Réra chez Neus :

Un destin rwandais n’est pas un point final sur le Rwanda, mais le lieu d’un perpétuel retour”, Entretien croisé de Christophe Calais et Nathan Réra, propos recueillis par Anaïs Pachabézian, Africultures, le 7 mars 2014 ;

PHOTOGRAPHES

Côte d’Ivoire : naissance de l’union des photojournalistes, Agence Ecofin, le 3 mars 2014 ;

Documenting the Poetic: 10 Leading Photographers from South Africa, par Rebecca Jagoe, Culture Trip, sans date ;

Commentaire de Sandy (il y a 6 mois) : “Anything that says ‘top 10’ is actually saying ‘stay away’ because how can you allow this sort of judgement? Why Zanele and not Jodie Bieber or Graeme Williams and not Mikhael Subotzky? Not cool.”

PORTFOLIOS

#ZAMAZAMA4LIFE, par Dean Hutton, The Con, le 6 mars 2014 ;

Photographies et propos autour des “Zama Zamas”, les mineurs qui travaillent clandestinement en Afrique du Sud, et que Dean Hutton dépeint comme “les travailleurs les plus vulnérables dans le pays le plus riche au monde en minerais” (“they are the most vulnerable workers in the most mineral rich country in the world”).

The Awakening City, Photo-essay d’Anna Positano, Domus, 4 mars 2014 ;

REPRÉSENTATIONS DU CONTINENT

Terrain, Photographs by Jackie Nickerson (From the essay “Moving between land and subject”, par Sean O’Toole), LensCulture, sans date (travail signalé dans la RdP # 2) ;

Instagramming Africa, par Sean Jacobs, Africa is a Country, le 10 mars 2014, autour du projet Everyday Africa, lancé par le photographe Peter DiCampo et Austin Merrill :

“So, while of course it’s important – vitally, crucially important – to see what “everyday Africa” means from the perspective of Africans, it’s also vitally important to point fingers at the notion of photojournalism and poke holes in it, not only the way it is carried out but also the way it is read by an audience.”

“Now, we’re trying to create a new platform, one that allows for anyone to post images, so those stories can be shared widely, and we can look at what daily life in Africa means from a greater range of perspectives. (…) As professional photographers, we have made nice pictures – but to me it’s potentially much more interesting to be able to click a button and see every photo taken by a teacher, for example, regardless of country, and see how they view the world around them.”

Film/35mm. Buganda Fashion Through The Ages, blog du photographe Papa Shabani, sans date ;

Où comment la jeunesse ougandaise se représente la mode du Buganda ancien…

MARCHÉ DE L’ART

African Contemporary Photography at Auction, par Romina Provenzi, Omenka, mars 2014 ;

“Compared to other contemporary art markets, the African art market is segmented across three main tiers. The first tier is represented by top-end artists such as Malick Sidibé, Gideon Mendel, and Okhai Ojeikere who are well established and whose works are highly valued. The second level is represented by artists whose profiles are maturing and prices are on the rise, like Raphael Leonce Agbodjelou, and Mario Macilau. Finally, the third tier is represented by other young, dynamic artists that are not so established but show potential, such as Uche James-Iroha and Francois-Xavier Gbre’ to mention a few names. Often, even members of the low-end of the market often have works exposed in international exhibitions and their profiles are on the rise.”

VARIA

Drones I: Saving Rhinos, The New Africa, sans date ;

Article relatant le développement des drônes civiles et de ses applications, ici pour la protection de rhinocéros au Kenya.

Drones II: Bringing Connectivity To Africa, The New Africa, le 5 mars 2014 ;

Au sujet du projet Internet.org (auquel Facebook est fortement associé) et ses possibles usages de drones civiles pour accroître l’accès à Internet “aux deux tiers de la population mondiale qui ne sont pas encore connectés”


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.