Revue de presse #38 – Mai 2016

En ce beau mois de mai, vivez une plongée dans le passé sous toutes ses coutures avec Fotota. Bonne lecture !

okra_soup_-_2014

Okra Soup from the series Memories of You -2014 © Karl Ohiri

Actualité des photographes

The Stranger’s Notebook: A look at African migration within the continent, entretien de Jenny Horrocks avec Dawit Petros, BBC, le 26/05/16 ;

‘Seedtime Retrospective’ by Omar Badsha. A review by Khehla Chepape Makgato, Ampersand Online, sans date ;

“In his debut essay photography book titled Letter to Farzanah which was born of a letter to his daughter, Badsha wrote: “We live in a society in which not a day goes by when we are not called upon to make decisions which tax our commitment and our principles. If we profess to live by our ideals then there is no escape from our situation.” Omar Badsha believes in the greatness of humankind and remains resolute that ‘we either follow the dictates of conscience and remain free, or see ourselves continuously stripped of our self-respect and dignity’. The book was, unsurprisingly, banned by the Apartheid government immediately after its release.”

Sweet Mother. Nigerian artist, Karl Ohiri kicks off solo exhibition today, par Onnaedo Okafor, Pulse, le 6/05/16 ;

“‘Sweet Mother’ is part of the British Council’s UK/Nigeria 2015–16 initiative aimed at building new audiences, creating new collaborations and strengthening relationships. (…)

Ohiri uses the camera as a tool to reconcile fears, fantasies and desires, taking the audience on an intimate journey of love, loss and regret while highlighting the relationship between a mother and son and reminding them of its universal relevance.”

Hand-me-down: African women in their grandmothers’ clothes – in pictures, The Guardian, le 3/05/16 ;

The Photographic Scene in Lagos: Paradoxes and Room for Growth, Goethe Institut – Nigeria ;

Collections

In a Different Light, Autograph ABP, sans date ;

“Autograph ABP are delighted to announce a new acquisition project generously funded by the Heritage Lottery Fund as part of HLF’s ‘Collecting Cultures’ initiative.

The project ‘In A Different Light’ (2016 – 17) will develop Autograph ABP’s collection of photographs through strategic acquisition and engaged curation. A selection of newly researched photographic works and film footage will be acquired for the archive to enhance the scope of our collection, and to address critical gaps in our current archive holdings, including early photographs from the 19th century.”

Dans la Collection du CNAP : Simohammed Fettaka, par Pascal Beausse, L’Oeil de la photographie, le 4/05/16 ;

“« False » est une série de cinq photographies réalisée en 2012 et acquise par le Cnap l’année suivante. Dans False 1 et False 2, Simohammed Fettaka fait poser un SDF de la casbah de Tanger dans un ancien palais royal, en costume, à la manière des rois du Maroc. La démarche de l’artiste est ici le détournement de l’image officielle. De cette façon, il redonne une place à ces gens bannis de la société à cause de leur addiction à l’héroïne, il redonne leur place à ces invisibles, à ceux qui n’ont pas accès à la représentation.”

Photographies historiques

Une Algérienne transforme des images de guerre en œuvres d’art, Intymag, le 11/05/16 ;

“« Hna Mansinach ». Deux mots, toujours les mêmes, inscrits dans une bulle. Comme un slogan pour marquer les esprits. Samia Seriak, qui gère une agence de communication à Alger, a décidé de donner une deuxième vie à des images d’archive datant de la guerre d’indépendance. Des images qui montrent des scènes insoutenables de guerre : la torture, les arrestations, les représailles dans les villages etc.”

Des photos inédites sur l’Algérie, héritage des Lumière, aux enchères à Paris, par la r

“Des photos inédites en couleur sur l’Algérie datant de 1904 seront vendues aux enchères à Paris (France) mardi 24 mai 2016 par l’étude Beaussant Lefèvre, a indiqué vendredi l’APS, citant un expert en investissement dans l’art patrimonial.”

Images de la conquête d’Algérie, entretien de Vincent Hiribarren avec Nicolas Schaub (auteur de Représenter l’Algérie. Images et conquête au XIXe siècle, CTHS/INHA, collection « L’Art et l’Essai », 2015),  Africa4, le 1/05/16 ;

“Les peintres envisagent cette nature vigoureuse et les lumières du Maghreb comme un vaste laboratoire où peuvent s’inventer de nouvelles pratiques picturales. Mais, dans le même temps, les pouvoirs politiques et militaires orchestrent une propagande par l’image. C’est-à-dire qu’il y a production, diffusion, puis transmission dans les milieux populaires et bourgeois d’une imagerie de la guerre et des territoires coloniaux, qui participe d’une idéologie justifiant les opérations militaires et le projet d’occupation territoriale.”

Festivals, foires

Bamako, une biennale qui prend le temps à témoin, par Érika Nimis, Ciel Variable n. 103, printemps/été 2016 ;

Walk through La Biennale de Dakar from anywhere in the world, site de la foire 1:54 ;

Art Accra Announces First Edition of Global Art Fair in Africa, par Nicholas Forrest, Blouinartinfo, le 30/05/16 ;

“Exhibiting a global range of art and galleries, Art Accra will serve as an art economic hub and centre for cross­cultural interaction,” explains Sharon Obuobi, Managing Director of Art Accra. “Accra is an excellent port of entry for the international art collector community interested in exploring the landscape of the art market in Africa.”

Expositions

L’exposition consacrée à Seydou Keïta continue à faire parler d’elle :

Photo : Seydou Keïta au Grand Palais, par Claire Guillot, Le Monde, le 10/05/16 ;

“Certaines de ses images ne sont pas sans rappeler les portraits d’August Sander, l’Allemand qui avait tenté, dans les années 1930, de mettre en boîte toute la société allemande.”

BIENNALE- Regards sur la ville de Rufisque : Les photographes zooment la décrépitude…, par Alioune Badara NDIAY, Le Quotidien, le 19/05/16 ;

“«L’idée c’était de faire suffisamment d’images qui puissent permettre aux autorités du pays, à celles de l’Unesco ainsi qu’à d’autres d’avoir des arguments solides pour défendre la candidature de Rufisque pour son inscription au patrimoine mondial de l’Unesco», a expliqué le photographe Man­démory Touré lors du lancement officiel de l’exposition «Regards sur la ville» au centre culturel Maurice Guèye.”

6 African Photographers Take On the NYC Art World, par Ellyn Kail, Feature Shoot, le 10/05/16 ;

(Autour de l’exposition New African Photography aux Red Hook Labs)

“The influence of Malick Sidibé, who died just last month, is clear in this new generation of emerging photographers, especially in Diallo’s and Atem’s portraits. In the wake of the loss of Sidibé, New African Photography becomes an enduring reminder of the continent’s fertile and overflowing hubs of artistic influence, often appropriated but rarely honored by Western audiences.”

Le printemps burkinabè au Printemps des Photographes, par Frédérique Briard, Marianne blog, sans date ;

“(…) parmi ces derniers le jeune photographe burkinabè Nomwindé Vivien Sawadogo, dont les photographies de la révolution d’octobre 2014 au Burkina Faso seront pour la première fois exposées en France. Sélectionnées en octobre dernier pour la Biennale de Bamako, elles témoignent de l’insurrection populaire qui obligea le Président Blaise Compaoré à quitter le pouvoir.”

Projets

Asmarina: post colonial heritages, par Camilla Hawthorne, Doppiozero, le 13/05/16 ;

“In Maglio and Paolos’ documentary, photos are a form of collective praxis, deeply embedded in social relations and indeed formative of social relations. Photos—family photos, photojournalism, candid snapshots—are the material by which kinships and connections are traced among people, places, and time; they allow for the transmission of embodied knowledges and histories. (…) Photos, then, are one of the archives by which diasporic connections are established, remembered, and longed for.”

Invisible Borders: Interview with Emmanuel Iduma and Emeka Okereke, KTravula.com, sans date ;

Les annonces du mois

Kenyan named Commonwealth Photographer of the Year 2016, The Commonwealth, le 9/05/16 ;

Appels à candidatures

The Foreign Correspondents’ Association of Uganda (FCAU) is pleased to announce the Uganda Press Photo Award 2016, the Award’s fifth edition. Founded by FCAU in 2012, the Award recognises and promotes Ugandan photojournalism, and also includes training and workshops for Ugandan photojournalists.(…) The 2016 Award will open for entries around July. Details will be posted on the Uganda Press Photo Award website.

Mo Ibrahim Foundation : My Africa Photo Competition.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.