Revue de presse #39 – Juin 2016

EX_TheAftermathofConflict_Detail_Page_Desktop_Medium_and_Rotation_1200x1280_020516_v1

Jo Ractliffe – “Roadside stall on the way to Viana” (série Terreno ocupado) – 2007

Où la photographie rejoint l’histoire… Le 16 juin, nous fêtions les 40 ans du célèbre reportage de Sam Nzima (sur les bavures policières lors de la manifestation estudiantine à Soweto), dont les images ont embrasé le pays et alerté l’opinion internationale face aux violences du régime d’apartheid. Dans cette revue, retrouvez également le travail de Jo Ractliffe qui capte les traces de la guerre civile en Angola, Clara Vannucci qui explore le passé italien de l’Érythrée et Pieter Hugo qui photographie la génération post-apartheid en Afrique du Sud et post-génocide au Rwanda. Signalons également l’initiative de Ben Krewinkel avec le projet Africa in the Photobook.

Actualité des photographes

Jo Ractliffe’s best photograph: the ghosts of Angola’s civil war, par Nell Frizzell, The Guardian, le 30/06/16 ;

“People want to forget. I was surprised how little both my driver and interpreter knew about the civil war. Nearly a million died and millions were displaced. It lasted 27 years – one of the longest civil wars in Africa. But there was this sense that the past is the past and we need to move on and talk of other things.”

Exploring Eritrea’s Italian Past, par Olivier Laurent, Time LightBox, le 27/06/16 ;

Clara Vannucci: “Everybody in Italy has someone in his family that lived or worked in Eritrea,” says photographer Clara Vannucci, whose own great-grandfather worked as a doctor in the former colony. And yet, she says, nobody in Italy seems to talk about it today. “At school, we spend a lot of time studying World War II but we didn’t study Eritrea, even though it’s part of the history of our country.”

Drone Photos Capture the Stark Divide Between Rich and Poor in South Africa, PetaPixel, le 20/06/16 ;

Unequal Scenes began as a Facebook post that garnered far more attention than Miller could have anticipated—his drone photo of the Masiphumelele community and its surroundings outside of Cape Town was shared more than 1,000 times (…).

Since then, Miller has used his Inspire 1 drone to capture many other, similar photographs and videos across South Africa. His images show the physical divides that separate some ultra-rich neighborhoods from squalid shacks. Sometimes that gap is 200m of wetland; sometimes it includes and electric fence and guardhouse.”

La plus parfumée des récoltes, par Rijasolo et Yana Dlugy, AFP Making of / Les coulisses de l’info, le 8/06/16 ;

Born free: portraits of Rwandan and South African children after 1994, par Charlotte Jansen, The Guardian, le 2/06/16 ;

Life with Nigeria’s Party People, The New York Times, sans date ;

(Photographies d’Andrew Esiebo)

Photojournalisme

Sam Nzima, le photographe oublié du soulèvement de Soweto, par Tirthankar Chanda, Rfi, le 16/06/16 ;

“Nzima tourne instinctivement son objectif vers eux, immortalisant avec son Pentax SL la scène de leur course poursuite tragique. Il prend une séquence de six photos, sans ensuite oublier de retirer la pellicule et la cacher dans sa chaussette, craignant que la police ne la lui confisque. Puis, il monte dans sa voiture et conduit à l’hôpital l’adolescent agonisant.”

40 ans du soulèvement de Soweto: le photographe Sam Nzima se souvient, par Alexandra Brangeon, Rfi, le le 16/06/16 ;

‘Our turn to die’, par Mohamed Abdiwahab, AFP Making of / Les coulisses de l’info, le 6/06/16 (article paru en français sous le titre Je suis déjà mort, je n’ai qu’à continuer) ;

“Why keep doing it? Journalism is my passion and has been ever since I can remember. And I tell myself, at least you’re doing something to let the world know about this. All these people getting killed, getting maimed year in and year out. They’re innocent and noone knows about them. But at least I’m letting the world know — they were here, this is what happened to them. So that’s what I keep telling myself. At least you’re doing something good.”

Fonds historiques, photographie historique

West African Photographer Hamidou Maiga Has Been Widely Overlooked—Now Mario Testino Is Giving Him a Spotlight, par Charlotte Jansen, Artsy.net, le 30/06/16 ;

“It is the first appearance of Maiga’s work in Latin America, and part of an ongoing series initiated by the museum that features masters of photography.”

Le musée Albert Kahn offre ses « archives de la Planète » en open content sur la toile, Club Innovation et Culture France, le 9/06/16 ;

« La photographie stéréoscopique, les projections, le cinématographe surtout, voilà ce que je voudrais faire fonctionner en grand afin de fixer une fois pour toutes des aspects, des pratiques et des modes de l’activité humaine dont la disparition fatale n’est plus qu’une question de temps ». Albert Kahn, janvier 1912.

(…)

8 955 clichés photographiques sont d’ores et déjà disponibles sur le moteur de recherche et sur une carte interactive.”

Mozambique. Album of the struggle, par Ben Krewinkel, Africa in the Photobook, le 16/06/16 ;

Ainsi qu’un texte de Ben Krewinkel présentant son projet “Africa in the photo-bookici.

Expositions

Seydou Keïta entre au Grand Palais, par Érika Nimis, Africultures, le 9/06/16 ;

“Un constat : plus de vingt années se sont écoulées sans que le discours porté sur l’œuvre de Seydou Keïta ne change. Par exemple, la datation approximative des portraits se fait toujours d’après le fond de tissu utilisé qui change à 5-6 reprises durant sa carrière.”

Then-and-now images show how apartheid tore the soul out of a South African community, The Guardian, le 3/06/16 ;

“A new exhibition, Double Vision, explores the impact of the forced removal of inhabitants from Port Elizabeth’s South End neighbourhood to segregated townships. It is compiled by former South End resident Yusuf Agherdien“.

Ghana: Zohra Opoku, Sassa, L’Oeil de la Photographie, le 27/06/16 ;

Festivals

Le Festival Photomed 2016 rend hommage à Leila Alaoui, par Corinne Thorillon, Paris Match, le 4/06/16 ;

Marché de l’art

Enchères : succès mitigé pour l’art contemporain africain, par Nicolas Michel, Jeune Afrique, le 10/06/16 ;

“En dépit de ces heureuses exceptions, cette vente aux enchères vient infirmer les affirmations selon lesquelles l’art africain contemporain « exploserait » et confirmer l’idée d’une croissance du marché encore fort prudente.”

Prix et récompenses

Arts plastiques : la Nigériane Njideka Akunyili Crosby remporte le Prix Canson 2016, par Nicolas Michel, Jeune Afrique, le 23/06/16 ;

“La célèbre marque de papier a choisi cette année d’honorer une artiste travaillant à partir de photographies diluées à l’acétone.”

Akinbode Akinbiyi recipient of Goethe Medal 2016, Contemporary And, sans date ;

“Every year the Goethe-Institut confers the official decoration of the Federal Republic of Germany to honour figures who have performed outstanding service to convey the German language and promote international cultural relations.”

Une fois n’est pas coutume

Civilisations noires : en attendant le musée !, par Aboubacar Demba Cissokho, Le Grenier de Kilibi, le 4/06/16 ;

Les annonces du mois

Art contemporain : l’exposition Africa Aperta aura lieu à Paris du 22 mars au 16 avril 2017, Jeune Afrique, le 24/06/16 ;

“La France va enfin se doter d’une manifestation artistique à la hauteur de ses relations avec l’Afrique : la première édition d’Africa Aperta sera présentée à la Grande Halle de la Villette, du 22 mars au 16 avril 2017.

Au commissariat général, la galeriste Dominique Fiat et son collaborateur, Julien Comte-Gaz. L’exposition « Metropolis Afrique Capitales » aura elle pour commissaire l’incontournable Camerounais Simon Njami.”




1 réponse

  1. fotota dit :

    Entre Mali et Cuba, le roman-photo d’un tube, par Claire Guillot, Le Monde, le 28/06/16.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.