Naviguer par vibrations – revue Qalqalah

Hors-les-Murs (English below)
Vendredi 28 octobre à 19h
Au Salon de lecture Jacques Kerchache, musée du quai Branly – Jacques Chirac

7fdaf_may26_kadist_image

Avec Lotte Arndt (théoricienne, Goethe Institut Fellow à la Villa Vassilieff),

Marian Nur Goni (chercheuse, EHESS et co-éditrice de Fotota)

et les éditrices des derniers numéros.

À partir du travail de plusieurs artistes contemporains et projets engagés dans la constitution d’archives photographiques liés à des communautés fragilisées, la chercheuse Marian Nur Goni proposera une réflexion sur les possibilités de remédier aux lacunes mémorielles par un travail sur l’image. Son intervention sera précédé par une présentation des numéros parus et prospectifs de Qalqalah, et suivie d’une discussion entre les intervenant.e.s et le public.

À l’initiative de Bétonsalon — Centre d’art et de recherche et de KADIST, cette soirée reviendra sur les lignes de recherches déployées depuis deux ans dans Qalqalah, publication en ligne et bilingue conçue comme un espace de croisements qui déplace les références occidentales. Qalqalah emprunte son titre à un texte de la commissaire cairote Sarah Rifky, dont l’héroïne éponyme, habitant un futur proche, perd graduellement la mémoire.

Source (in English) : Bétonsalon

Les deux premiers numéro de Qalqalah sont disponibles ici.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.