Thèse de doctorat de Marian Nur Goni en libre accès

Réparer (avec) l’archive ? Histoires de photographies somalies et de leurs circulations (1890-2016)

La thèse de doctorat de Marian Nur Goni, soutenue à l’EHESS (Paris) en septembre 2017, est désormais disponible en libre accès sur HAL L’archive ouverte pluridisciplinaire au lien suivant :

https://hal.archives-ouvertes.fr/tel-01972863/document

Courtesy : « Vintage Somalia », billet du 13 janvier 2013.

Ce travail suit les trajectoires, de 1890 à nos jours, de quelques photographies d’hommes et des femmes somalis de la Corne de l’Afrique, ayant participé à des exhibitions ethnographiques en Europe à la fin du 19e siècle.

L’étude des circulations et réappropriations de quelques-unes de ces images historiques sur Internet, pour servir des enjeux contemporains, conduit à analyser comment, à l’ère numérique, une jeune génération issue de la diaspora somalienne prend la parole (et questionne ainsi qui peut parler et comment) à travers des projets de blogs/sites et tente ainsi de constituer (réparer ?) une « autre » archive photographique somalie.

Ce faisant, elle interroge à la fois l’image du pays dans le médias internationaux (image associée, en grande partie, à la famine, au terrorisme islamique, à la piraterie et/ou à l’« État en faillite ») et les modalités de transmission d’autres mémoires, enfouies, de ce pays, dans un contexte de « destruction de l’histoire ».

Ce travail fait le pari d’une écriture de l’histoire (en cours) qui assume les manques et les vides –point que partagent ici chercheuse et sujets de la recherche– et s’élabore à partir de fragments (matériels tout autant que numériques) en mouvement, en s’efforçant de mettre en relief comment leurs circulations affectent à chaque fois leur compréhension et significations.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.