“Mogadishu Then and Now”, entretien avec Rasna Warah

MOGADISHU Then and Now-CoverBD

[Please scroll down for English version]

Version française :

Mogadishu Then and Now de Rasna Warah : “Un premier pas dans la documentation de l’histoire de Mogadiscio”. Entretien de Marian Nur Goni avec Rasna Warah

Journaliste, photographe et auteure (1) kenyane, Rasna Warah s’est particulièrement intéressée, ces dernières années, à l’histoire de la ville de Mogadiscio, en Somalie. De cet intérêt est né en 2012, Mogadishu Then and Now. À pictorial tribute to Africa’s most wounded city – un ouvrage “dédié aux enfants et à la jeunesse de Mogadiscio qui n’ont jamais connu une paix durable” – qu’elle a conçu avec Ismail Osman et Mohamud Dirios, ce dernier qui fut ancien conservateur du musée national de la ville.Le livre, qui se veut une “tentative de rétablir l’ancienne splendeur de Mogadiscio dans la mémoire collective du peuple somalien” (2) présente deux types d’images qui s’entrecroisent : celles captées par l’appareil photographique de Rasna Warah et celles patiemment collectées par le Somali Cultural & Research Center, aujourd’hui basé en Ohio, aux États-Unis. Bien que la reproduction de nombre d’images soit parfois décevante et dépourvue de contextualisation, notamment en ce qui concerne les images historiques, l’ouvrage amène à réfléchir à la manière dont on peut faire oeuvre de mémoire (3) à l’ère d’internet et dans des situations où les archives matérielles ont disparu suite à la guerre ou demeurent inaccessibles, hors d’atteinte.

La suite ici : http://www.africultures.com/php/index.php?nav=article&no=11758#sthash.3hX0CTak.dpuf

English version:

Mogadishu Then and Now, by Rasna Warah: “A First Small Step in Documenting the History of Mogadishu”. Interview with Rasna Warah by Marian Nur Goni

Rasna Warah is a Kenyan journalist, photographer and author (1) who has paid particular attention these past years to the history of Mogadishu, Somalia. This acute interest first brought her to Somalia in November 2011, and eventually led to the publication of Mogadishu Then and Now. A pictorial tribute to Africa’s most wounded city, a book “dedicated to the children and youth of Mogadishu who have never known lasting peace”. The book was published in collaboration with Ismail Osman and Mohamud Dirios, former director of the town’s Somali National Museums. In “an attempt to restore the splendour of Mogadishu in the Somali people’s collective memory (…)”, the work presents two intertwined types of images: those captured by Rasna Warah’s own camera, and those patiently collected by the Somali Cultural & Research Center, today based in Ohio, US.Although the reproduction of the images and the lack of contextualisation of certain historical pictures is at times disappointing, the whole work – “a labour of love”, as Warah puts it – brings us to reflect on the ways in which one can broach memory (2) in the digital era and in situations in which archives have materially disappeared subsequent to war, or remain inaccessible, unattainable.

See more at: http://www.africultures.com/php/index.php?nav=article&no=11782#sthash.bGSXXzsI.dpuf

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.