Photojournalisme en Ouganda

Aujourd’hui, nous vous conseillons la lecture de Photojournalism in Uganda: Old meets young, par Grace Natabaalo, publié sur le site de l’Acme (African Centre for Media Excellence), le 18/10/13.

“Mr Elly Rwakoma, now 76, was a presidential photographer for Idi Amin and Milton Obote in the 1960s and 70s. With his first camera, a Kodak II, which was a gift from his brother, Mr Rwakoma took pictures, sent them to the United States for printing and then sold them for 5 cents.”

La suite : ici.

Image 3

La rencontre dont fait état cet article, centrée sur l’évolution de la pratique du photojournalisme en Ouganda à travers les temps (1), était programmée dans le cadre de l’Uganda Press Photo Award, deuxième édition d’un prix qui, d’après son site, entend promouvoir “the best of today’s photojournalism in Uganda as well as encouraging a new generation of photographers. It also seeks to remind the viewing public of the importance of a vibrant press for democratic development”.

Cette récompense, promue par le Foreign Correspondents’ Association of Uganda (FCAU) – une organisation de journalistes qui travaillent en Ouganda pour la presse et les médias étrangers et qui est une branche de la Foreign Correspondents’ Association of East Africa (FCAEA) basée à Nairobi – et la Friedrich-Ebert-Stiftung dont l’un des champs d’activité stratégiques est “l’inclusion d’aspects sociaux dans le processus de développement” (2), a reçu le soutien de l’US Mission in Uganda, Aqua Sipi, Definition et Fotogenix Ltd.

Un communiqué de presse antérieur (3) annonçait la tenue d’une série d’ateliers de formation (du 1er au 11/07/13) à destination de candidats potentiels pour l’Uganda Press Photo Award 2013.

Les différentes sections du prix – News, Sport, Daily Life, Portrait, Nature, Story -, ainsi que l’exposition qui en découle (actuellement présentée au Margaret Trowell School of Industrial & Fine Arts de Kampala) semblent suivre les pas du célèbre (et controversé) World Press Photo qui déclare sur son site “Our archive of winning images is not only a record of more than half a century of human history, but a showcase of successive styles in photojournalism.” (4)

Bien que les objectifs et les acteurs du prix ne soient pas les mêmes en Ouganda, la tenue de ce projet sur le très long terme pourrait également témoigner de (tout en ayant un impact sur) l’évolution de cette pratique dans le pays, ainsi que créer de nouvelles connexions. A suivre !

Notes :

(1) D’après le dossier de presse du 16 octobre 2013.

(2) D’après le site de cette fondation allemande (accès : le 23 oct. 2013). Nous reviendrons sur le sujet dans un billet ultérieur.

(3) Du 26 juin 2013.

(4) Visionné le 23 octobre 2013.

 


3 réponses

  1. fotota dit :

    Un article paru sur ce projet le 31/10/13 : “Photography Set to Impress”, par Kara Blackmore, START – A Journal of Arts and Culture.
    http://startjournal.org/2013/10/photography-set-to-impress/

  2. fotota dit :

    Une interview vidéo avec le photographe Elly Rwakoma, ancien photographe des présidents Milton Obote et Idi Amin, enregistrée pour le Uganda Press Photo Exhibition, vient d’être mise en ligne :
    http://vimeo.com/78145742

    Vidéo : Will Boase
    Production : Anna Kućma

    Une partie de son travail peut être visionnée sur la page FB de HISTORY In PROGRESS UGANDA : https://www.facebook.com/media/set/?set=a.460454194030432.1073741828.154821697927018&type=3

  1. 05/12/2013

    […] Uganda Press Photo Award is a photography competition and initiative for Ugandan photographers and photojournalists, which […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.